L’Institut des Radioéléments officialise l’acquisition des activités de la Business Unit « Services » de sa filiale IRE ELiT

La décision des conseils d’administration d’IRE et d’IRE ELiT de transférer les activités de la BUS (Business Unit Services) à l’IRE a été officialisée ce matin par la signature de l’acte de vente. D’un point de vue fiscal et comptable, ce transfert d’activités a un effet rétroactif au 1er janvier 2019.

La BUS depuis 2010 appartenait à IRE ELiT, avec pour mission la protection et la surveillance de l’environnement via les services suivants : mesure de la radioactivité dans divers échantillons, caractérisation radiologique de déchets et d’éléments contaminés, consultance et assistance technique dans les domaines radiologique et nucléaire et démantèlement de sources radioactives. Aujourd’hui, ces activités servent à part égale l’IRE et des clients extérieurs.

Pour l’IRE, ce transfert permettra à la BUS de notamment :

  • Renforcer son identité dans un secteur concurrentiel et en pleine croissance,
  • Développer et promouvoir ses activités en bénéficiant de capacités d’investissement plus importantes provenant de l’IRE.

Pour IRE ELiT, ce transfert permettra de :

  • Concentrer ses activités sur les opportunités du domaine radiopharmaceutique, son cœur de métier, avec le générateur de Gallium-68 et de nouveaux produits à venir (Lutetium-177, …),
  • Générer des ressources supplémentaires pour continuer à investir grâce à la vente des activités de la BUS.

Ce transfert n’a aucun impact pour les clients de la BUS, ce qui signifie que les activités resteront exercées par les mêmes équipes. Par ailleurs, la solidité financière de l’IRE n’est plus à démontrer, ce qui rassurera tous les clients de la BUS.

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

A propos de IRE et IRE ELiT

50 ans dédiés à l’excellence en médecine nucléaire

L’IRE ou Institut National des Radioéléments est une fondation d‘utilité publique, dont l’activité principale est la production de radio-isotopes pour des applications de diagnostic et de thérapie dans le domaine de la médecine nucléaire. L’IRE est le leader mondial de la production de molybdène 99, l’isotope « parent » du technétium 99 métastable, et le plus utilisé en médecine nucléaire pour de nombreux examens (le coeur, les os, les poumons, la thyroïde, le cerveau, les reins etc…).

L’IRE, au-delà de ses activités de production, contribue à la protection et à la surveillance de l’environnement via ses services de mesure de la radioactivité dans divers échantillons, de caractérisation radiologique de déchets et d’éléments contaminés et de consultance et d’assistance technique dans les domaines radiologique et nucléaire.


De son côté, IRE ELiT est la filiale Innovation de l’IRE fondée en 2010 pour développer dans leur intégralité des médicaments radiopharmaceutiques utilisés pour l’imagerie et le traitement de certains cancers et les soins palliatifs. En 2020, le groupe a consacré 15% de son chiffre d’affaires à la R&D, un pourcentage en constante augmentation depuis la création de l’entreprise. L’IRE et l’IRE ELiT emploient 250 personnes actuellement.